Fodé Mohamed SoumahLa Guinée, notre beau pays où le vivre ensemble a longtemps été une réalité vivace, traverse une crise profonde et multidimensionnelle.

Au moment où tout est fait pour opposer l’école publique au privé, les enseignants titulaires face aux contractuels,  le SLECG avec les parents d’élèves, l’installation des maires au forceps, des pertes en vies humaines et des biens … Il reste évident que ces éléments convergent vers un affrontement fratricide, si rien n’est fait.

Après ce qui vient d’arriver au véhicule de Cellou Dalein Diallo, nous condamnons avec la dernière énergie, toute utilisation d’armes à feu lors des manifestations.

Les autorités devraient engager toute procédure permettant de situer les responsabilités au plus vite.

J’ose espérer que la raison, le patriotisme, notre communauté de destin…triompheront.

Vive le peuple de Guinée.